Truc utile

Pour être trouvé au plus vite par les moteurs de recherche et par  l'annuaire Jimdo sur jimdo.com ("Pages"), pensez à bien remplir tous vos tags, métatags, titre et description de site dans "Compte Jimdo" et dans "Paramètres".

;-)

Ensuite, il ne vous reste plus qu'à attendre que les moteurs de recherche ne réagissent!...

Je pratique de plus en plus  la pédagogie Freinet qui, me semble-t-il correspond de plus en plus à ma vision de l'enseignement. C'est aussi une manière (logique, réfléchie et viscérale) de prendre le contre-pied de ce qui est en train de nous tomber sur le nez en ce moment...

 

Une discussion avec un collègue m'a fait découvrir des "expérimentations" concernant l'application de ces méthodes naturelles (par le texte et l'expression libres). Des chercheurs et des enseignants travaillent dessus. Voici les premières réflexions (NB : je n'ai pas l'autorisation des auteurs pour publier ces textes mais je me dis que le principe de base de la pédagogie Freinet étant la mutualisation, ils ne m'en voudront pas... Si besoin, je peux retirer le texte...):

 

 

le doc en question
méthode naturelle d'anglais ooo.odt
Éditeur Open Office 30.1 KB
le doc en version pdf
méthode naturelle d'anglais PDF.pdf
Document Adobe Acrobat 102.7 KB

Encouragé par ce même collègue, j'ai donc tenté l'expérience. Voici donc les premières impressions :

 

 

Lors de la première phase (incluse dans ma séance plus "classique") , je leur ai demandé  d'écrire quelque chose qu'ils voulaient dire en anglais en inventant s'ils ne savaient pas... Ils ont ensuite présenté leur "texte" aux autres avec pour consigne d'y mettre le ton... Chaque auteur a alors interrogé les autres  sur le sens de sa phrase et l'a expliquée ensuite. Ca a donné lieu à des phrases assez coquaces, mélange de mots appris ensemble, de chewing-gum et d'un peu de français englishisé !! Ils ont bien accroché... On a ensuite fait une sorte de dialogue (peu importait le sens...) avec les phrases inventées avec pour seul contrainte que si quelqu'un rentrait dans la classe, il ait l'impression que l'on parle anglais !! Terrible !!
 
La deuxième "séance" a été plus ciblée. Je leur ai demandé (sans feuille et sans filet) de dire quelque chose sur Noël (même principe, tu sais pas tu inventes !). Eh bien, c'était intéressant (j'ai noté pour retravailler cela avec eux si je trouve comment !!) mais c'est là que tu te rends compte que tu as eu beau travailler beaucoup à l'oral ou à l'écrit (dialogues, jeux, memory...), eh bien, ils ont oublié 95 % des trucs appris l'an dernier (et je suis gentil !)
 
Il n'empêche que je trouve que ça les motive et les fédère... Je ne sais pas vraiment où je vais mais j'y vais !! Ca me plaît bien...

--------------------------------

J'ai essayé de généraliser la méthode en m'appuyant sur une contrainte liée à mon emploi du temps : certains CM1 avec qui j'ai commencé sont dans la même classe que des CE2, d'autres sont dans la même classe que des CM2... Je me suis donc appuyé sur ceux qui avaient déjà de l'expérience (sic) pour introduire tout cela avec les autres !

Voici quelques-unes des phrases obtenues que nous avons retravaillées pour les rendre plus anglaises et pouvoir nous en servir pour aller plus loin et créer d'autres dialogues et d'autres textes :

On December, it's the cadeaux.

On december, Christmas.

It's 25 December, it's Noël.

It's quater, it's a good bea. (NDT : Demain, c'est noël !!)

It's a cat. It's a december.  (NDT : J'aurai un chat pour Noël.)

Hell Mice (NDT : J'adore Noël !) Quand je leur ai dit que Hell, c'était l'enfer et Mice des souris, ils ont bien rigolé !!)

Ils se sont rendu compte qu'en fait, ils connaisaient pas mal de choses et qu'ils pouvaient dire la majeure partie de ce qu'ils avaient inventé avec ce que nous avions fait l'an dernier, ils sont tombés des nues...

On a ensuite écrit les phrases sur le cahier pour s'en souvenir, réécrire de nouveraux textes et créer de nouveaux dialogues...

A suivre...
--------------------------------
08 12 08

Je viens de tester avec les CE1 et je pense que ça va être plus ardu car (paradoxalement) ils sont plus attachés au fait que comme ils ne savent rien (ce qui est faux...) ils ne peuvent rien dire... Un plantage, en quelque sorte... Je vais réétudier la question...

--------------------------------

20 01 09

J'ai opté pour une solution alternative à tout cela car le dispositif ne me convenait pas : je ne voyais pas comment aller plus loin et vraiment "bâtir" des choses : j'ai donc décidé de mettre en place des "temps de discussion libre" de 10 mn à la fin de chaque séance sur le même principe. Les enfants s'expriment sur le sujet de leur choix en utilisant ce qu'ils connaissent et inventent ce qu'ils ne connaissent pas. Je suis là en tampon pour "donner les billes".

Un gros avantage : certains expriment des "ressentis" du moment : faim, froid, ennui... ou racontent ce qu'ils ont fait le week-end à la manière d'un quoi de neuf...  J'ai moi-même exprimé des choses et cela a un "effet " : tout comme dans ma propre classe, le fait de me voir "m'impliquer" dans la discussion au même titre qu'eux les encouragent à se lancer...









 

Écrire commentaire

Commentaires : 7
  • #1

    Rehel (samedi, 31 janvier 2009 15:23)

    j'aime beaucoup l'anglais et l'apprendre

  • #2

    nan (samedi, 22 août 2009 14:02)

    je viens de trouver le site pour la rentrée. Je fais de l'anglais depuis une dizaine d'années et je suis toujours friande des nouveautés; j'ai trouvé de bonnes idées sur le site pour mes ce1 (niveau que je ne dois faire que depuis l'an dernier). bref un grand merci pour ces ressources.

  • #3

    Celine Philippe (samedi, 22 mai 2010 22:54)

    Bonjour,

    Je suis très intéressée par la méthode naturelle pour l'anglais mais je ne peux pas ouvrir le document en odt. Pourriez-vous le mettre en .doc ? (je n'ai pas de prtable et donc même en ayant téléchargé open office je ne peux pas avoir de code d'accès pour le rendre opérationnel).

    Merci beaucoup
    Céline

  • #4

    chapman (lundi, 24 mai 2010 21:34)

    Chère Céline, voilà qui est fait.
    J'avoue cependant que je n'ai pas tenu l'année avec ma discussion car les enfants ont eu du mal à trouver des choses à dire et c'était toujours les mêmes qui parlaient. de plus, ils ont tendance à demander "komekondisa ?"
    Je compte bien réfléchir en relisant le texte et retenter le coup l'an prochain sous une forme nouvelle... Je suis preneur de conseils et d'expériences !!
    NB : de plus, les "impératifs" administratifs font que ce que je pratique dans ma classe en péda Freinet est parfois un peu compliqué (par manque de temps) en 45 mn... A étudier... Je ne me décourage pas !

    Amicalement

  • #5

    tiphaine (lundi, 29 novembre 2010 19:54)

    c'est trop bien

  • #6

    Mohamed Riahi (mercredi, 13 juin 2012 22:58)

    Je vais me pencher sur la méthode naturelle...
    Merci pour le compte-rendu.

  • #7

    So (mardi, 31 juillet 2012 23:18)

    Bonjour, merci pour ce site plein d'idées! Je débute dans l'enseignement et suis contente de trouver des pistes pour enseigner l'anglais et les autres matières de façon plus "concrète"!
    Merci